Historique

BDM_7337Le Centre d’Ecologie Montagnarde (CEM) est une fondation écologique sans but lucratif spécialisée dans la protection écologique de la montagne et alpine.

Elle a été fondée en 1998 par Michael Orleanu (géophysicien) qui aime la montagne et est un passionné  de la montagne et nature alpine.

Dans le Pays de Bran, à savoir le village de montagne de Moieciu de Sus (Haut-Moieciu), se trouve la zone de plus grand intérêt, d’étude et de développement du Centre d’Ecologie Montagnarde. Le village de Moieciu est l’endroit ou (CEM) fonctionne et est impliqué dans divers projets en collaboration avec d’autres partenaires.

Le Centre d’Ecologie Montagnarde est une fondation qui depuis sa création dans le village de Moieciu de Sus a été actif dans la région et a attiré des spécialistes de divers domaines pour mener des études et des recherches dans le domaine.

Depuis le début de sa création, la Fondation CEM s’est opposée au développement du tourisme urbain et industriel dans la région, attirant l’attention sur les dangers liés à ces développements dans la région montagneuse de Bran-Moieciu-Fundata.

L’historique des projets et actions entreprises par CEM montre un fil rouge facile à suivre qui correspondent exactement à ses objectifs définis dès 1998, mais aussi dans la période précédente.
1990 – Au cours d’un voyage effectué par un groupe d’étudiants de géophysique, Université de Münster / Allemagne dans les monts Apuseni naît et se développe l’idée d’un «centre pour les excursions étudiants» dans une région montagneuse des Carpates roumaines. L’organisateur – Michael Orleanu – reprend l’idée et commence à «regarder» une région appropriée en Roumanie
Casa Moieciu 1991 - pt web1991 – Suivi – accompagné par les pédologues Dr Konstantin Orleanu et le Dr Valentin Bălăceanu – la «découverte» de la région de montagne Pays de Bran’ par M. Orleanu et l’achat des biens immobiliers en Moieciu de Sus – région «prédestiné» pour les activités et les voyages étudiants
1991 – Création du Centre d’Ecologie Montagnarde en tant que groupe, sans soutien juridique, et un intérêt pour la conservation de la biodiversité et à soutenir le concept de développement durable en montagne et alpines en Roumanie
1993 – Arrivée chez CEM du premier voyage des étudiants de la Faculté de géologie de l’Université de Cologne / Allemagne
1994 – présent – Organisation de plusieurs voyages universitaires et réunions éco thématiques a Moieciu de Sus
1996 – CEM s’implique activement dans le tourisme rural dans le cadre projet Phare développé par l’organisation Opération Villages Roumains
1998 – CEM est mis en place comme une forme juridique roumaine de l’organisation «Fondation» en vertu de la loi 21/1924
1999 – CEM lance le projet «Conservation des habitats du parc national de Bucegi ‘programme cofinancé par le programme européen Life-Nature99
2000 – présent – CEM gère plusieurs projets environnementaux en collaboration avec divers organismes et institutions de Roumanie et de l’UE
IMG_02222001 – présent – CEM maintient, soutient et coordonne plusieurs projets diplôme, maîtrise et doctorat de certains étudiants de Roumanie et de l’étranger
2005 – Rénovation de la Maison d’Hôtes de CEM
2007 – CEM décide de s’engager plus fortement dans l’organisation d’événements dans les régions de montagne afin d’attirer l’attention sur le paysage agro-pastoral en danger causé par le processus d’urbanisation laissé au hasard par les administrations publiques locales

2010 – Avec un nouveau concept pour aborder les defis de la zone momtagnarde CEM s’implique et commence à organiser plusieurs événements (EcoMarathon, EcoCross, EcoKids etc.). L’édition 2015 rassemble autour de 1400 coureurs, ce qui en fait l’un des événements touristiques les plus importants de la région
2011 – présent CEM initie, soutient et coordonne les actions civiques de protection du paysage agro-pastoral de montagne, la conservation de la biodiversité et de l’architecture traditionnelle de l’environnement de montagne (de www.moieciudesus.ro).
A titre d’exemples, on peut citer:
• lobby pour mettre sous la protection le site naturel “La Chisatoare” à Moieciu de Sus (habitat “sources pétrifiantes formant tuf / travertin” – Code Natura 2000 de l’habitat: * 7220 – considéré par la priorité d’intérêt conservatrice (après la nomenclature roumaine R5417) est représenté par des ressorts Cratoneurion communtati.)
• Le combat réussie contre la construction d’un parc d’attractions à l’intérieur du site “La Chisatoare”
• Le combat réussie contre le démarrage d’un projet de construction d’une chaîne de quatre petites centrales hydroélectriques sur Valea Popii – Moieciu de Sus etc;
2012 – présent CEM a soutenu et initié la création du Comité consultatif de citoyens de Moieciu de Sus en vertu de la loi de l’administration publique locale afin d’améliorer la collaboration entre le Conseil municipal Moieciu, la mairie et les citoyens (www.moieciudesus.ro);
2013 – présent CEM a soutenu et initié les actions administratives pour combattre Transcarpatica, la route visant de relier le département de Brasov à celui de Dambovita en traversant le parc naturel de Bucegi, zone protégée.

print112015 – 2016 Le Centre d’Ecologie Montagnarde (CEM) en partenariat avec la Mairie Fundata, implémente le projet «Conservation du paysage agro-pastoral et de la biodiversité dans Fundata-Moieciu de Sus» financé par des subventions SEE 2009 – 2014, dans le cadre du Fonds de l’ONG en Roumanie, la composante Développement Durable avec une subvention d’un montant de 143,695.30 euros.
Grâce à ce projet, les initiateurs visent à créer des conditions préalables au développement durable de la région grâce à l’écotourisme comme un facteur clé dans la conservation du paysage agro-pastoral.
Dans le cadre des projets réalisés depuis sa création, la fondation Centre d’Ecologie Montagnarde a prouvé que, dans ses actions, il a la capacité de:
• mobiliser la population locale
• soutenir les citoyens locaux
• démarrer l’organisation et l’exécution de projets financés par des sources propres et tiers
• collaborer d’une manière professionnelle avec les administrations locales, départementales et nationales.

• initier et développer des projets avec d’autres ONG et institutions de l’Etat,
• mobiliser les bénévoles (ex. l’événement EcoMarathon impliqué environ 170 bénévoles), etc.

Objectifs

BDM_8756• Développement de la conservation de la nature en Roumanie, mais en particulier dans le pays de Bran (Bran, Moieciu, Fundata);
• Promouvoir des collaborations internationales (universités, collèges, écoles professionnelles, etc.) dans le domaine de l’écologie de la montagne;
• Connaissance et la mise en valeur de l’environnement, de la flore et de la faune;
• Préservation et conservation du paysage agro-pastoral et de la biodiversité;
• Promouvoir et préserver les villages de montagne, en particulier le village Moieciu de Sus;
• Développer d’une manière durable de la région;
• Assurer le suivi scientifique et la recherche de la montagne des habitats naturels;
• Assurer l’information et l’éducation des élèves et des étudiants sur les écosystèmes extrêmement labile de la zone de montagne;
• Encourager le dialogue entre les secteurs et les administrations publics et privés des parcs nationaux / zones naturelles;
• Détermination de la zone touristique de la politique de développement (lobby pour l’écotourisme).

Principes

BDM_7416La fondation Centre d’Ecologie Montagnarde (CEM) assume les projets en cours, autonomes ou avec d’autres partenaires, en respectant les principes suivants:

  1. Participer activement à la planification et à la mise en œuvre des projets et des actions pour la protection de l’environnement.
  2. Développer une collaboration de capacité permanente avec les partenaires CEM.
  3. Travailler avec d’autres partenaires dans une relation de partenariat basé sur la confiance dans la bonne volonté de chaque partenaire.
  4. Appliquer le principe de la transparence dans toutes ses activités et projets.
  5. Communiquer ouvertement et régulièrement avec les partenaires CEM en fonction des initiatives et des activités liées à des projets en cours.
  6. Soumettre au debat toute divergence de vues concernant toute activité de projets conjoints avec des partenaires CEM et rechercher des solutions constructives pour assurer une collaboration efficace.
  7. Ne pas nuire en aucune façon les partenaires.
  8. Ne pas laisser la politisation partisane des projets gérés par la Fondation ou ceux dans lesquels CEM est un partenaire.
  9. Ne pas autoriser la mise en œuvre de certains projets ou de collaborer avec l’engagement religieux.

La Maison CEM

“Si vous voulez construire un bateau, ne commencez pas par envoyer des gens après le bois, les clous, les outils, de la ficelle et d’autres matériaux. Apprenez-leur à aspirer à la vaste mer sans fin. “Antoine de Saint-Exupéry.

Le cœur du Centre d’Ecologie Montagnarde est abrité aujourd’hui dans la maison construite en 1947 par la famille Garbacea Zinca et Ioachim de Moieciu de Sus. Avant, la maison avait le nom de «Maison après la prairie» étant la seule maison d’une assez grande vallée Bangaleasa. La prairie a été appelée «La Zinca» d’après sa propriétaire. Entre 1985 et 1991, la maison n’a pas été maintenue par les héritiers des propriétaires qui étaient morts en 1985 et est arrivée fin en 1991 dans un fort état de dégradation.

Casa Moieciu 1992 - pt webEn arrivant pour la première fois en 1991 dans le village de Moieciu de Sus nous avons décidé presque immédiatement après que je l’ai vue, à acheter et à rénover. Sa position dans une petite forêt au pied de des montagnes Bucegi ainsi que son environnement nous ont charmés. En meme temps que la rénovation et la restauration de la maison, nous avons développé l’idée de créer le Centre d’Ecologie Montagnarde comme une fondation dans le but et l’activité définis dans l’écologie de montagne (voir STATUS CEM).

Aujourd’hui, la maison est divisée en une zone réservée à la famille Orleanu et une autre qui offre aux membres CEM la possibilité de passer la nuit dans l’une des 4 chambres. Les membres peuvent utiliser la salle à manger et d’autres espaces communs et passer le temps en travaillant, en étudiant ou en recherchant, s’impliquant dans le développement de projets ou de préparer les actions à venir.

Le séminaire CEM, situe séparément, offre à ses membres la possibilité d’organiser des réunions et des tables rondes. Parfois, cet espace est utilisé comme atelier de création ou stockage temporaire pour les matériels publicitaires ou d’autres documents nécessaires aux projets CEM.

L’équipe

 

  • Mihai Orleanu

    Președinte

    Profesie: Geofizician
    Preocupari: Ecologia montană și alpină, istoria fizicii
    Activități sportive: Alergarea montană, triathlon
    Data nașterii: 27.11.1966

    Natalie Orleanu

    Coordonator de Proiecte

    educația de mediu
    Profesie: Biolog, Profesoară de limba germană
    Preocupări: înot, pictură, artizanat, excursii
    Data nașterii: 21.02.1972