La conservation du paysage agro-pastoral et de la biodiversité dans la zone de Moieciu de Sus –  Fundata

Data inceperii proiectului: 01/03/2015
Proiectul s-a incheiat la data: 30/04/2016
Acest proiect implica voluntari!
Pagina de facebook a proiectului: www.facebook.com/PeisajeAgroPastorale

Mihai Benea expo 15Le Centre d’Ecologie Montagnarde (CEM), en partenariat avec le village de Fundata, met en œuvre au cours de la période Mars 2015 – Avril 2016, le projet “Conservation du paysage agro-pastoral et de la biodiversité dans la zone de Moieciu de Sus –  Fundata» financé par des subventions de l’EEE 2009-2014 au sein du Fonds des ONG en Roumanie, la composante  développement durable avec une subvention d’un montant de 143,695.30 euros.

Grâce à ce projet, les initiateurs visent à créer des conditions préalables au développement durable de la région grâce à l’écotourisme comme un facteur clé dans la conservation de l’agro-pastoral paysage.

Ce projet est né de «Notre désir de préserver le cadre naturel et traditionnel des montagnes Leaota et Bucegi, sans apporter des changements majeurs aux lieux et personnes, changements qui pourraient causer un déséquilibre énorme, à la fois à l’environnement mais également aux familles et aux résidents. Nous voulons encourager et préserver la famille et les activités traditionnelles et de promouvoir l’écotourisme à la fois pour le consommateur mais aussi aux résidents de la région qui fournissent des services “, a déclaré le président de l’CEM Michael Orleanu.

Dans la zone de Fundata – Moieciu de Sus, il y a deux grandes aires protégées – la Parc naturel Bucegi et le parc national Piatra Craiului. Ces paysages agro-pastoraux situés au bas des montagnes Bucegi et Piatra Leaota et vus de Moieciu de Sus et Fundata sont d’une beauté à couper le souffle, ce sont des endroits innouis avec des chemins traversant les prairies et les forêts, mais aussi des maisons de charme. La zone du projet est représentée la zone des principales espèces animales et végétales, la biodiversité extrêmement élevées des prairies se manifestant par la présence de pas moins de 13 espèces d’orchidées et plus de 42 espèces de papillons.

Étant donné que la dernière décennie un changement structurel de l’occupation de la communauté locale a été enregistré dans la zone de Fundata – Moieciu de Sus et l’orientation de celle-ci vers le tourisme, nous voulons offrir à la population locale et aux touristes la possibilité de se rendre compte que le développement des villages de montagne par les activités, notamment touristiques, ne devraient pas affecter la biodiversité naturelle, culturelle et en particulier l’environnement.

Mihai Benea expo 03Les activités de projet consistent dans: les activités de documentation et de recherche, le développement d’une base de l’écotourisme du système d’information de base dans la Fundata – Moieciu de Sus, des activités éducatives et de sensibilisation des enfants, des habitants et des visiteurs sur l’importance de la conservation du paysage agro-pastoral, la préparation de la documentation pour la certification écotouristique de 10 foyers dans la zone de Fundata -Moieciu de Sus, en créant des forfaits d’écotourisme intégrés, l’organisation du festival d’écotourisme ” Fundata-écotourisme en hauteur”.

Le groupe cible est forme par les membres de la communauté locale, les touristes roumains et étrangers et les enfants.

Suite à ce projet un système d’information écotouristique de base pour la zone Moieciu de Sus – Fundata sera réalisé, minimum 30 artisans et artistes populaires seront identifiés, 10 pensions seront évaluées pour la certification en termes d’écotourisme, 400 citoyens participeront à des activités, et plus de 500 enfants participeront à des activités d’éducation et de sensibilisation. Toutes les actions et activités inclues dans le projet sont basées sur les objectifs principaux du Centre d’Ecologie Montagnarde: le développement durable du village Moieciu de Sus, la connaissance et de l’exploitation de l’environnement, la flore, la faune, l’éducation et l’information des résidents locaux, des étudiants et des touristes, la préservation et la conservation de la biodiversité et du paysage agro-pastoral.

Ecotourisme, quelque chose de naturel!

La zone agro-pastorale Fundata – Moieciu de Sus beneficie d’une biodiversité rarement rencontrée dans l’Union Européenne. Mais peu de gens le savent. La très grande biodiversité des prairies se manifeste par la présence de pas moins de 10 espèces d’orchidées et plus de 42 espèces de papillons. La variété des plantes qui forment les champs de foin dans Fundata – Fundatica – Moieciu de Sus comprend des dizaines d’associations de plantes avec des centaines d’espèces de plantes vasculaires. En vertu de la directive du Conseil de l’Europe 92/43 CEE, du 21 mai 1992, sur la conservation des habitats naturels ainsi que de la faune et de la flore sauvages, une variété d’espèces et de papillons de plantes dans la zone bénéficie d’un régime de “plantes rares”  ou en voie de disparition. L’existence de ces espèces est due à des facteurs naturels (tels que les sols formés sur des roches calcaires ou celles des schistes cristallins, typique pour le climat de montagne, altitude, etc), et en particulier au type de gestion traditionnelle agro-pastorale de montagne.

Le remplacement du tapis naturel (forêt) à la culture (foin), il y a quelques centaines d’années, a eu l’effet de la biodiversité non seulement de plus en plus, mais a créé aussi la dépendance du paysage agro-pastoral du soin, de la transformation et de la mise en valeur par l’homme. Par  conséquent, les prairies ne peuvent pas supporter plusieurs saisons sans subir des dégradations de la composition floristique, l’érosion et la réapparition des pousses forêt si elles ne bénéficient pas des soins des résidents, le travail traditionnel (épandage de fumier au printemps, nettoyage prés de pierres, la tonte , le séchage et ramassage du foin, etc.).

L’existence et la commercialisation des produits locaux (lait, lait caillé, fromage, laine, etc.) a assuré pendant des siècles le labourage et les soins de prairie. Aujourd’hui, nous pouvons dire que la biodiversité, plus récemment reconnue, a été préservée grâce aussi au commerce de ces produits traditionnels. La zone où le projet aura lieu est celle des villages de Fundata et Moieciu de Sus.

BDM_5986Fundata, Village dispersé

Situé entre le parc national Bucegi et le parc national de Piatra Craiului, Fundata est le village situé à la plus grande altitude en Roumanie (1360 m). Nous sommes à la hauteur! …

Non seulement par l’altitude. Les touristes trouveront des paysages montagnards à couper le souffle, respireront l’air le plus propre (comme l’a démontré l’air de la station de mesure située dans la région), feront connaissance des gens, des coutumes et des traditions inaltérées, de l’architecture ancienne authentique, apprécieront des repas avec une bonne et saine nourriture, ou ils pourront faire passer le temps en pratiquant des sports d’hiver, randonnée, montagne …

  • Organisation administrative: le village de Fundata est composée de villages Fundata, Fundatica et Sirnea
  • Population: 1017 habitants
  • Attenstation documnentaire: • 1729 Sirnea • 1732 Fundata
  • Tradition touristique: 1968 Sirnea – le premier village touristique de Roumanie

Mihai Benea expo 24Moieciu de Sus, village parsemé le long de la vallée

Moieciu de Sus est un village d’environ 4000 habitants, situé dans le centre de la Roumanie, dans le sud de la Transylvanie. Le village s’étend le long de trois vallées – Isan, Popii et Bangaleasa – et se termine dans les bois limitant le Parc naturel Bucegi. Le seul chemin de retour en voiture reste le même qu’a l’allée a moins que vous osiez passer les montagnes Bucegi a pied. Du point de vue naturel, le village bénéficie d’une situation exceptionnelle, étant située entre deux chaînes de montagnes – Bucegi et Piatra Craiului – offrant d’innombrables possibilités d’excursions, randonnées et activités de plein air. Outre la mise en valeur de la biodiversité naturelle, du relief tectonique et des spécificités ethnographiques, le projet mettra également l’accent sur “revivre l’histoire» par les écotouristes dans une zone importante, des interférences culturelles, la zone de Fundata – Moieciu de Sus étant située pendant des centaines d’années sur la frontière historique entre la Transylvanie et la Valachie. (N. Melon, B. F. Popovich, Fundata. Une histoire en images, 2012)

Mihai Benea expo 31Les activités du projet:

  • Documentation et activités de recherche des habitats, de la flore, de la faune, du sol, de l’histoire et des traditions de la région
  • Réalisation d’un system d’information écotouristique basique dans la zone Fundata-Moieciu de Sus par:

–  l’ identification et la revitalisation de min 30 artisans et artistes folkloriques de la zone

–  la mise en valeur des monuments historiques, des ensembles et des ménages traditionnels

–  la réalisation de 6 trajets écotouristiques

– la réalisation de points d’information et d’interprétation de l’écotourisme

– la réalisation d’une carte écotouristique

  • Activités d’éducation et de sensibilisation sur l’importance de préservation du paysage agro-pastoral
  • Mener une campagne de sensibilisation au niveau de la zone pour assurer la promotion de la protection du paysage agro-pastoral
  • Préparation de la documentation pour obtenir la certification écotouristique de 10 auberges dans la zone de Fundata – Moieciu de Sus
  • Création des offres de voyage écotouristiques intégrées
  • Organisation du Festival Ecotouristique ” Fundata – écotourisme en hauteur”

Toutes les activités du projet visent à promouvoir l’écotourisme comme une activité prioritaire dans la stratégie locale de tourisme organisée pendant la periode de deroulement du projet et le développement d’un système d’information écotouristique specifique  pour la zone de Fundata-Moieciu de Sus qui pourra mettre en valeur le patrimoine agro-pastoral en élargissant la gamme des services offerts, sans impact négatif sur l’environnement.

Nous envisageons également des FORFAITS ECOTOURISM, qui comprendront l’ensemble du circuit économique local traditionnel basée sur l’utilisation et l’entretien des prairies et des pâturages dans la région, et le développement d’un système d’information écotouristique de base en conformité avec les principes de l’écotourisme – un impact minimal sur le cadre naturel, l’exploitation des ressources locales, la durabilité, la préservation des traditions, l’information et l’interaction avec les visiteurs. Toutes ces actions permettront la conservation et la mise en valeur du paysage agro-pastoral dans la zone de Moieciu de Sus – Fundata.

print20Objectif général: La conservation du paysage agro-pastorale et de la biodiversité dans la zone de Moieciu de Sus – Fundata en mettant en œuvre des mesures concrètes pour le développement durable de l’écotourisme.

Objectifs spécifiques:

  1. Créer les conditions pour une participation active des citoyens des communautés dans les activités de verdissement et de l’assainissement au sein du projet en créant un groupe de bénévoles et de la prise de décision pour le développement durable au niveau local par la mise en place de deux associations d’écotourisme et un réseau d’écotourisme au niveau local
  2. La promotion de l’écotourisme comme une activité prioritaire dans la stratégie locale du tourisme à travers la campagne de plaidoyer organisée au cours du projet
  3. Développer un système d’information ecotouristique spécifique sur le site DAP-Moieciu de Sus Fundata permettant la mise en valeur du patrimoine agro-pastoral en élargissant la gamme de services offerts sans impact négatif sur l’environnement
  4. La sensibilisation pour les valeurs naturelles et culturelles et les principes d’écotourisme des enfants en soutenant la participation des établissements d’enseignement, des habitants, par l’organisation des tables rondes, et les visiteurs en développant le «Guide DAP Fundata -Moieciu de Sus”.
  5. Le développement de l’offre de services écotouristiques menée par les communautés locales grâce à l’évaluation en vue de leur certificatin de minimum 10 unités de logement, l’identification et la mise en valeur de 30 artisans et artistes locaux, la création d’offre d’écotourisme intégré permettant une meilleure expérience touristique et l’individualisation de la destination DAP Fundata – Moieciu de Sus.
  6. Promouvoir les forfaits d’écotourisme national et international pour assurer la viabilité du projet
  7. Accroître la visibilité du demandeur (CEM) en tant que promoteur de la conservation de la biodiversité (développement organisationnel)

Les bénéficiaires de la mise en œuvre du projet sont les suivants:

  • Les maires des villages de Moieciu de Sus et de Fundata par la creation du système d’information basique  d’écotourisme
  • Les deux communautés qui bénéficieront directement de la conservation de la biodiversité et du paysage l’agro-pastoral existant
  • Les enfants des écoles de Fundata et Moieciu de Sus, grâce à des activités parascolaires sur l’environnement et des matériaux pour promouvoir le patrimoine naturel et culturel dont ils bénéficieront
  • 10 propriétaires d’auberges qui vont déposer la documentation en vue de la certification écotouristiques des auberges
  • 30 artisans et artistes qui vont bénéficier de la relance de l’artisanat traditionnel et les activités pratiquées.

Les groupes cibles concernés directement: les membres de la communauté locale, les touristes roumains et étrangers, la population scolaire et préscolaire de la région, les conseils locaux des deux communautés.

Bénéficiaires indirects:

  • Les centres d’information touristique et les tours opératoires en élargissant l’offre touristique  ayant un spécifique écotouristique.
  • Les établissements d’enseignement supérieur dans l’intérêt des experts pour des études et des recherches
  • Les entreprises du tourisme, propriétaires de pensions en augmentant l’attractivité de la région en raison du développement des infrastructures de l’écotourisme dans le cadre du projet
  • Les ONG environnementales grâce à la participation aux activités du projet.
  • Les administrations des parcs nationaux Piatra Craiului et Bucegi par les actions de sensibilisant des visiteurs
  • Les familles des étudiants. Les bénéficiaires du projet seront activement impliqués dans toutes les actions menées afin de développer la zone.